Par beau temps, on peut apercevoir l'antenne depuis le haut de la Tour Montparnasse à Paris.


En voici l'historique et le descriptif :


le 11 décembre 1971, le Conseil municipal a rendu une décision favorable à l'enquête d'utilité publique diligentée par Vincent Baldovini, instituteur et secrétaire de Mairie, désigné comme commissaire-enquêteur en juin de la même année.

Le 14 septembre 1972, le préfet du Val d'Oise a défini les suites à donner à cette enquête intéressant Maudétour-en-Vexin et Villers-en-Arthies à propos de l'implantation de l'antenne, des bâtiments de maintenance et ces haut-bas.

Le 4 novembre 1972, leConseil Municipal a confirmé ses décisions antérieurs en ce qui concerne la cession à titre gratuit à M. Robert Truffaut de quatre sections de chemins ruraux déclassés, à savoir les numéros 6, section B, 14, section Y, 16, section Y2 et 1, section B ; M. Robert Truffaut ayant de son côté cédé à l'O.R.T.F. les terrains d'assiette du futur émetteur de télévision ainsi qu'il s'y était engagé.

Fin 1972, les travaux ont commencé.

A la sortie du village, sur la gauche de la route des bruyère, a été édifiée une construction abritant le compresseur permettant l'adduction d'eau pour le pavillon de chasse et l'émetteur ; réalisation permise grâce à l'échange effectué entre M. Robert Truffaut et la commune, M. Robert Truffaut recevant la parcelle Y.47 (4 ares) à hauteur du pavillon de chasse contre cession à la commune de la parcelle B.776 (2 ares).

Le 12 mai 1973, l'acte notarié global, cessions et échange, a été signé chez Maître Bernard Lemogne, notaire à Magny-en-Vexin, signature apposée pour la commune de Maudétour-en-Vexin par M. Willy-PaulRomain, Maire et initiateur du projet.

Il est intéressant de noter que la troisième chaîne de télévision a débuté ses programmes le 31 décembre 1972 pour les secteurs desservis par les émetteurs de Paris-Tour-Effeil, Lille-Bouvigny, Strasbourg-Norheim, Nancy-Malzéville et Paris-nord-Sannois.
L'émetteur de Maudétour-en-Vexin, EDF, "Poste Branly", a été mis en service en même temps que ceux d'Amiens, Avignon, Forbach, Marseille, Metz, Mulhouse, Vallée de Chevreuse et Wissembourg au cours du premier semestre 1973.
C'est en 1974 que la troisième chaîne a desservi l'ensemble de la France, 17 années ayant été nécessaires pour le réseau de la première chaîne et 2 années seulement pour la troisième.

La tour de Maudétour-en-Vexin est haute de 199 mètre, 200 avec le paratonnerre : il faut gravir 812 marches pour atteindre sont sommet.

Les haubans sont ancrés dans six blocs de béton, trois de 250 tonnes et trois de 350 tonnes, les plus éloignés de la tour, dont celui sis sur le territoire de Villers-en-Arthies.

La tour est la propriété de T.D.F., Direction à Saint-Quentin-en-Yvelines.
Elle assure dans sa partie la plus haute dite "le cigare" la diffusion des émissions des premières chaînes de télévision avec 48 panneaux, 24 dans le haut du "cigare" et 24 dans le bas, réalisant un arrosage multidirectionnel.
La partie médiane est réservée au cinquième et sixième chaînes, ainsi qu'à France-Inter, France-Culture, France-Musique et Radio-France.
L'antenne parabolique à hauteur de la première plate-forme est l'antenne de réception au même niveau, se situe le système d'alarme avec relais par Brui-en-Vexin sur la Tour du Fort de Romainville qui assure l'ensemble du contrôle pour toute la France.

En sus des chaînes de télévision et de radio, la tour de Maudétour-en-Vexin sert également de support aux antennes de téléphone portable : S.F.R., Bouygues et Orange.
Elle accueille aussi l'antenne de la D.A.R.C. (top départ pour les bus de Mantes), celle des pompiers et celle du ministères de l'intérieur relevant du secret opérationnel.
La sécurité du site s'inscrit en permanence dans le cadre des dispositions du plan "Vigipirate", avec le concours d'un maître-chien en cas de crise, et de l'intervention militaire si nécessaire.

L'extension en cours de bâtiments de maintenance côté village est destinée à la T.N.T (télévision numérique terrestre).

Le technicien de T.D.F.dispose d'un logement de fonction detype F3. M. Marc Dubois est là depuis 1993, après avoir été affecté durant 13 ans à Paris-Tour-Effeil dans les locaux secrets six à 15 mètres sous le pilier sud.
C'est grâce à lui qu'est présenté ce descriptif, et il convient de l'en remercier vivement.
Il a succédé à Messieur Renard et Pasquet.

Le 27 Mars 1975 :
Salle des fêtes de Magny-en-Vexin :
M.W.P.R. Romain promu officier de la Légion d'honneur.
Willy-Paul Romain a été :
-Président de l'Union des Maires du Canton.
-Président du Syndicat mixte d'étude et de réalisation du contrat régional du Vexin Occidental.

Le 11 juin 1976 :
Inauguration de la station d'épuration commune aux deux villages d'Arthies et Maudétour-en-Vexin

Cette station se trouve à la ravine Saint-Thomas.

On voit M. Michel Poniatowski, Ministre d'Etat, écoutant les explications de M.Lebard, directeur départemental de l'agriculture.

Maire d'Arthies : Robert Truffaut
Maire de Maudétour : Willy-PaulRomain

Préfet du Val d'Oise : Gilbert Carrère

Après avoir inauguré l'ensemble pavillonnaire du "Clos Breton", MR Michel Poniatowski s'est rendu à la ferme de M. et Mme Paul Truffaut afin d'y visiter l'exposition d'artisanat et d'art organisée par Denis Legrand, Paméla Skiff-Col, Jean-Claude Chaillou et Jean-Pierre Bru.

C'est avec beaucoup de simplicité et de gentillesse que bon nombre de Maldestoriens ont accepté de montrer leur savoir-faire :

  • Mme Birchem ...........................tapisseries
  • M. Bru .....................................poterie
  • M. Chaillou ..............................peinture
  • Mme. Skiff-Col .........................peinture
  • M. Col .....................................tissage
  • M. Corini .................................peinture
  • Mme Dayan .............................peinture
  • Mme Duranon ..........................sac en macramé
  • Mme Ledrogoff .........................broderie
  • Mme Legrand ...........................tissage
  • Mme Geneviève Michel .............aquarelles
  • Mme Montagne .........................compositions florales
  • Mle Montagne ...........................aquarelle
  • Mr Schembri ............................ceps pieds de lampadaire
  • Mme Truffaut ...........................tapisseries